Les noms de domaine et le cybersquatting

Voici une petite histoire assez délicate qui se passe près de chez-moi .

Il y a quelques temps le site internet de la commune s’est fait refait une beauté suite à un hack ( le site était infesté de médicaments plus que douteux).

(Il suffit d’aller sur le site de Archive.org et plus particulièrement ici : https://web.archive.org/web/20141218045245/http://pont-scorff.com/ pour en voir une copie).

La commune l’avait nettoyé radicalement en le mettant hors ligne pendant un sacré moment (au moins elle ne risquait plus rien !) (« Opération binette »).

(Copie d’écran depuis le site archive.org) :

not-found 2

Quelques semaines plus tard, un tout nouveau site internet est apparu tout beau tout neuf avec en plus plusieurs URL (de redirection) :

http://www.pont-scorff.fr

http://www.pont-scorff.bzh

http://www.pontscorff.com

Mais malheureusement le nom de domaine http://www.pont-scorff.com a été oublié (d’être racheté ?) car on découvre depuis fin août un tout nouveau site : je vous laisse admirer mais c’est un peu « chaud ».

Quand on regarde sur le site internet Whois.net  : on s’aperçoit que l’enregistrement ne date que de quelques  jours  :

Updated Date: 27-aug-2016
Creation Date: 04-aug-2016
Expiration Date: 04-aug-2017

Pour info également, ce nom de domaine était bien enregistré depuis  2002 pour le site de la commune, il suffit de se rendre sur le site de archive.org

On peut appeler ceci  du « cybersquatting » en français du « cyber-squattage » :

En voici la définition de Wikipédia :

Le cybersquattage, plus couramment désigné par l’anglicisme cybersquatting, est une pratique consistant à enregistrer un nom de domaine correspondant à une marque, avec l’intention de le revendre ensuite à l’ayant droit, d’altérer sa visibilité ou de profiter de sa notoriété.

C’est donc du cybersquatting facilité par une personne (physique ou morale) qui a oublié de racheter ce nom de domaine.

Ca n’arrive pas qu’au « petit » car sachez que cette mésaventure est arrivée à la société Google : Un internaute avait racheté  pour 12 $ le nom de domaine google.com (pour quelques minutes uniquement) :

http://www.zdnet.fr/actualites/il-rachete-le-nom-de-domaine-googlecom-et-le-garde-quelques-minutes-39825826.htm

Maintenant souhaitons à  nos élus de  trouver une solution pas trop onéreuse.

Vous pouvez relire l’article paru dans le Telegramme en Avril  2015 :

http://www.letelegramme.fr/morbihan/pont-scorff/internet-le-site-de-la-commune-pirate-29-04-2015-10611907.php

A bientôt.